En 1944, 3 000 combattants des maquis du Haut-Jura et de l'Ain se sont repliés sur le territoire de la Borne au Lion sous le commandement du colonel Petit. Les Fermes isolées abritaient les postes de commadement ou étaient transformées en hôpital. En 1941, le colonel Roman-Petit, officier de réserve, mobilisé en 1939, crée un groupe de résistance dans l'Ain. En 1943, il commande les maquis de l'Ain, de Haute-Savoie et du Haut-Jura, Il établit son PC à la Borne au Lion, au pied du Crêt de Chalam. 3000 hommes sont regroupés, un hôpital de campagne dirigé par un chirurgien anglais Parker est installé. Le 11 novembre 1943, le colonel fait défiler 200 de ses hommes à Oyonnax, il dépose une gerbe en forme de Croix de Lorraine au monument aux morts et fait jouer la Marseillaise. Cette cérémonie est relatée par Radio-Londres, elle aura un impact important sur la population et sur les Alliés. La lutte armée est engagée, les maquisards organisent des opérations de sabotage la nuit, ils détruisent le dépôt d'Ambérieu. En juillet 1944, plusieurs milliers de soldats de la Wehrmacht donnent l'assaut du maquis. Le colonel Roman-Petit et ses hommes les repoussent après de violents combats, et en septembre l'Ain est libéré. Le colonel Roman-Petit est fait Compagnon de la Libération par décret du général de Gaulle. Il mourra en 1980.

LaPesse063

LaPesse063

0 commentaire

1866 views

LaPesse064

LaPesse064

0 commentaire

1841 views

jpg/LaPesse02-3

jpg/LaPesse02-3

0 commentaire

1794 views

jpg/lapesse062

jpg/lapesse062

0 commentaire

1528 views

0 commentaire