Claude-Auguste LAMY (1820-1878) Il est né le 15 juillet 12820 à Ney dans le Jura. Son père était capitaine dans les armées de Napoléon 1 er. Il fait ses études au collège de Poligny, puis à Dole et enfin à Paris. En 1842, il entre à l'Ecole normale supérieure, où il étudie avec un autre jurassien : Louis Pasteur, puis à la Faculté des Sciences de Lille. Il obtient sa licence, il est reçu à l'agrégation de sciences physiques et obtient son doctorat es sciences. Il est nommé au collège royal de Lille. En 1854 il obtient la chaire de Physique à faculté de Lille, celle de chimie étant occupée par Pasteur. Il épouse la fille du chimiste Kuhlmann. En 1862, c'est grâce au spectroscope prêté par son beau-père à la Faculté des Sciences, que Claude Auguste Lamy arrive à identifier et à isoler, dans les chambres de dépoussiérage des fours à pyrite, une substance nouvelle le Thallium entrevue par Crookes en 1861. Le thallium est un métal mou, facilement fusible, facilement oxydable dans l'air. Il est utilisé dans des thermomètres pour la mesure de températures très basses, pour la fabrication de verre possédant un point de fusion très bas, en scintigraphie lors d'un examen pour analyser des affections à ou le fonctionnement de l'artère coronaire et contrôler de dégradations du myocarde pour l'examen du cancer et d'affections de la glande thyroïde. Le thallium et ses composés sont des poisons, ils affectent le système nerveux, les voies digestives et rénales. La perte des cheveux est typique de l'empoisonnement au thallium. En 1865, Claude Auguste Lamy obtient la chaire de chimie industrielle à l'Ecole centrale de Paris. Il continue ses recherches dans les laboratoires de Pasteur qui lui rendra hommage.En 1869, il est administrateur des manufactures de produits chimiques du nord. Claude Auguste Lamy est mort le 20 mars 1878 à Paris. Il avait publié de nombreux mémoires dans les anales de Chimie.

jpg/lamy

jpg/lamy

0 commentaire

953 views

0 commentaire