Au XIIème siècle, les premiers seigneurs de Frontenay étaient apparentés au comte de Bourgogne. Ils transférèrent la suzeraineté à Jean de Chalon, seigneur d'Arlay, qui fit construire un énorme donjon flanqué de tours. Par alliance le château devint la propriété de la famille Montrichard. Il subit les attaques de Louis XI et plus tard du duc de Longueville, il ne subsistait pratiquement que le donjon. La Marquise de Montrichard empêcha la confiscation et la vente du château pendant la révolution. Il fut vendu en 1835 pour règler des dettes et des problèmes de succession, Charlotte de Montrichard en devint l'adjucataire. Son fils Georges réalisa de nombreux travaux : tourelles, terrasses... En 1971, le château est vendu à un cousin de la famille Chamberet dont l'épouse appartenait à la branche des Montrichard. Source : Châteaux et demeures du Jura

Fontenay042

Fontenay042

0 commentaire

759 views

Frontenay071

Frontenay071

0 commentaire

674 views

jpg/Frontenay040

jpg/Frontenay040

0 commentaire

1056 views

jpg/Frontenay05

jpg/Frontenay05

0 commentaire

668 views

jpg/Frontenay051

jpg/Frontenay051

0 commentaire

883 views

jpg/Frontenay06

jpg/Frontenay06

0 commentaire

569 views

jpg/Frontenay07

jpg/Frontenay07

0 commentaire

545 views

jpg/Frontenay08

jpg/Frontenay08

0 commentaire

564 views

jpg/Frontenay09

jpg/Frontenay09

0 commentaire

554 views

jpg/Frontenay10

jpg/Frontenay10

0 commentaire

580 views

jpg/Frontenay11

jpg/Frontenay11

0 commentaire

571 views

jpg/frontenay072

jpg/frontenay072

0 commentaire

766 views

2 commentaires

marie - 1
Je me suviens tres bien du Château du Frontenay. pendant le mois d'Aout du 1966. J'ai y habité chez Mme.et M. Chamberet et la petite Georgia.
Ils sont des meilleures suvenirs de ma jeunesse, quand j'etait étudiant.
Je n'ai su plus de ce magnifique famille.
Merci pour l'information, j'ai cherché apres quelques années information sur le Château et hereusement j'ai trouvé cette page et quelques autres.
Merci


Bancel Lata - 1
Bonjour Marie,
Dans le cadre de mes recherche de Vénarable Mère Louise Claret de Touche (belle fille de M. Chaberet) Chef du Cabinet de Préfet de Valence, j'ai trouvée votre message. Je suis très touchée par votre témoinage.
Je suis de Romans (Drôme), je travail au Musée de la Chaussure, l'ancien monastère de la visistation. Je me documente beaucoup sur la vie de Louise-Marguerite, elle témoingne de son admiration pour le château de Frontenay....
J'aimerai vous parler, c'est très important pour moi, je vous donne mes téléphones : 06.42.19.87.46 ou 04.75.02.90.88 soir.
Avec mes remerciements, je vous souhaite une très bonne fin de journée.
Cordialement
Lata Bancel