Eglise Saint-Martin à Ney (39)

Eglise Saint-Martin à Ney (39)

19 photos

Les travaux de construction de l'église ont débuté en mars 1779. Un vitrail représente les visages des poilus du village morts pendant la 1ère guerre mondiale 14-18, un soldat n'a pas été représenté.

Arbois : Fruitière vinicole (39)

Arbois : Fruitière vinicole (39)

14 photos

La Fruitière Vinicole d’Arbois est une des premières caves coopératives vinicoles de France, elle a été créée sous l’impulsion de 26 vignerons arboisiens le 4 janvier 1906. A cette époque le vignoble vient d'être détruit par le phylloxéra et le marché du vin est occupé par des vins médiocres sans origines contrôlées. Les vignerons de la fruitière décident d'apporter une réponse collective et qualitative en misant sur le potentiel viticole des vins du Jura. Elle obtient la première AOC française pour les vins d’Arbois le 15 mai 1936, puis l’AOC Côtes du Jura. En 1969, la Fruitière Vinicole d’Arbois acquiert le Château Béthanie, situé au cœur d’Arbois. Elle l’équipe d’un chai et d’installations de vinification performantes destinés à la vinification des cinq cépages jurassiens : Poulsard, Trousseau, Pinot noir, Savagnin et Chardonnay. elle s'oriente vers une viticulture respectueuse de l'environnement. La Fruitière Vinicole d’Arbois réunit près de 100 sociétaires sur une superficie vinicole d’environ 250 hectares, pour une production annuelle de plus d’un million de bouteilles de vins du Jura.

 Eglise Saint-Renobert à Andelot en Montagne (39)

Eglise Saint-Renobert à Andelot en Montagne (39)

22 photos

L'église était d'abord un simple château. Elle a été construite grâce à Catherine de Jonvelle, Dame d'Andelot, en 1343. C'est devenu une église en 1652. C'est à cette époque qu'on a construit le clocher. Saint Renobert est le patron de l'église, sa fête se célèbre le 24 octobre. L'église est bâtie sur une butte qui domine le village. Sur les vitraux sont représentés des personnages de la religion catholique. Beaucoup ont été offerts par de riches habitants d'Andelot.

Les Rousses et Lamoura (39) - Noel 2019

Les Rousses et Lamoura (39) - Noel 2019

37 photos

Photos : Jo. Regan

Le Cheval comtois

Le Cheval comtois

18 photos

Le Comtois (aussi appelé cheval du Jura) est une race de chevaux de trait  trapu, compact et dense, aux membres courts et puissants  propre à la Franche-Comté. Il a été décimé durant les guerres napoléoniennes. Sa robe aux crins de couleur claire, sa crinière et sa queue de couleur jaune-argentée, font son succès. Face à la concurrence du tracteur, le Comtois est reconverti en animal de boucherie dans les années 1980. Actuellement, il est la seule race de trait française dont les effectifs connaissent une légère augmentation. De nos jours, la race de cheval Comtois est la race de cheval de trait  numéro un en France. Bien que la viande constitue le premier débouché de la race, le Comtois est de retour dans les loisirs et les travaux attelés de débardage du bois dans les forets difficiles d'accès, pour les travaux dans le vignoble et dans les champs.... Par exemple le parc de la gare d'eau de Besançon est entretenu par des tondeuses tirées par des comtois, il est aussi utilisé dans le ramassage des poubelles ….