Les Eoliennes de Chamol (39)

Les Eoliennes de Chamol (39) (!)

11 photos

Le projet de parc éolien sur la commune de Chamole a été initié en 2007. Six éoliennes dont cinq sur les terrains de la commune de Chamole sont installées. La puissance de chacune de ces éoliennes est de 3 MW, pour un total de 18MW. Le parc devrait permettre de produire chaque année 42 000 MWh, Chaque éolienne mesure 193 mètres de hauteur pour un poids de 1.587 tonnes et une envergure de 115 mètres. Ce sont les plus hautes de France. L'investissement du parc éolien de Chamole avoisine 32 millions d’euros. Après 7 années d’études, le projet a bénéficié d’un financement participatif : une société d’économie mixte (SEM), dite « Energies renouvelables citoyennes » a été créée pour financer l’une des six éoliennes du parc, qualifiée de « citoyenne ». Cette SEM réunit entre autres des collectivités locales, des partenaires privés et une quarantaine de clubs d’investissement (plus de 600 adhérents privés) eux-mêmes regroupés au sein d’une société coopérative d’intérêt collectif (JURASCIC). Photos B. Loye

Château de Lavans-lès-Dole (39)

Château de Lavans-lès-Dole (39) (!)

7 photos

Au XIIème siècle, un château fut construit à proximité de la chapelle existant à l'époque par les comtes de Bourgogne. Jean d'Andelot l'habitait au XVIème siècle. En 1857, il était acheté par Emile de Marenches qui engageait de nouvelles constructions. Il y mourut en 1878. Une grosse tour carrée lui donna une allure de forteresse jusqu'au début du XVIIIème siècle, époque de sa démolition. Façades et toitures de la tour et de la poterne furent inscrites aux Monuments Historiques par arrêté du 9 octobre 1970. Ce château médiéval servait encore de presbytère lors de la guerre 1914-1918. A proximité, un autre château moderne fut construit entre 1858 et 1864. Dans les années 1960 ces deux châteaux furent achetés par le département. En 2000 la commune de Lavans et la Communauté de Communes du Jura entre Serre et Chaux firent l'acquisition des deux édifices. Le plus ancien devint propriété communale afin d'y installer la mairie dans une partie des bâtiments et de créer deux appartements locatifs. Le château du XIXème siècle devenu copropriété de la Communauté de Communes et de la commune abrite, au rez-de-chaussée (propriété communale) la cantine-garderie du R.P.I. pendant la période scolaire et le C.L.S.H. pendant les vacances. Aux étages (propriété intercommunale) la communauté de communes y installa son siège et ses bureaux jusqu'au 1er janvier 2008, date de sa fusion avec le Jura Dolois pour former le Grand Dole. (Pays Dolois)