Espace des mondes polaires Paul-Emile Victor à Prémanon (39)

Espace des mondes polaires Paul-Emile Victor à Prémanon (39) (!)

20 photos

L'Espace des Mondes Polaires Paul-Emile VICTOR a ouvert ses portes début 2017. A l'initiative du fils aîné de l'explorateur, Jean-Christophe VICTOR et du directeur de l'ancien musée, Stéphane NIVEAU, ce nouvel espace de 5 000 m2 se veut à la fois ludique et pédagogique ! Doté d'un musée, d'un jardin polaire, d'une patinoire évoquant la banquise, d'un café-restaurant, d'un auditorium... il offre une immersion complète dans le milieu polaire, pour tenter d'en apprendre plus ! La banquise, les paradis blancs, les ours, les manchots, les expéditions scientifiques… A la fois lointains et proches, les mondes polaires évoquent des images, des scènes ou des mots. Situé au cœur de la Station des Rousses, le centre-village de Prémanon accueille l’Espace des Mondes Polaires avec son exposition permanente proposant une immersion complète dans cet univers Il donne la parole à des scientifiques, des explorateurs et des artistes contemporains.

Aux alentours de Prémanon (39)

Aux alentours de Prémanon (39) (!)

6 photos

Sur la route qui conduit au Mont Fier.

Fort des Rousses dit fort Henry-Martin (39)

Fort des Rousses dit fort Henry-Martin (39) (!)

24 photos

Napoléon 1 er eut le premier l'idée de fortifier Les Rousses pour éviter une éventuelle attaque par Les Autrichiens et c'est sous Napoléon III que le projet fut achevé. l'état major des armées reprit le projet et en 1841, le ministère des finances vote un crédit pour la construction d'un fort sur un terrain de 93 hectares acquis au sud ouest de la commune à 1150 m d'altitude. Les travaux commencent en 1843 et se poursuivront durant une vingtaine d'années bien que l'inscription sur le porche d'entrée soit 1848. Le fort possède deux portes d'entrée, on accède à la principale grâce à un pont-levis, il couvre 21 hectares, trois importantes casernes y sont construites, il abrite 50 000 m2 de salles voûtées et des kilomètres de galeries. Il peut héberger 2 500 hommes et 2000 de chevaux, il peut tenir un siège d'une année. En 1868 il reçoit ses pièces d'artillerie. Après le Mont Valérien, c'est le plus important fort de France. De 1930 à 1938, le fort abrite des colonies de vacances. Après cette date il retrouve son usage militaire. Les Allemands l'occupent de 1940 à 1944. Les unités françaises en reprennent possession en 1944. Le fort devient alors un centre d'entraînement commando jusqu'en 1997. En 1997, la commune des Rousses le rachète à l'état. Il est alors restructuré et abrite aujourd'hui les caves d'affinage des fromageries Arnaud, l'entreprise de lunetterie Comotec et la communauté de communes des Rousses.

Eglise de l'Assomption à Mouthe (25)

Eglise de l'Assomption à Mouthe (25) (!)

3 photos

Une église existait dès le XII ème. l'église actuelle a été construite au XVIII ème par l'architecte Gallezot. Vues extérieures Vues intérieures

Château Bontemps - ARBOIS (39)

Château Bontemps - ARBOIS (39) (!)

3 photos

Le Château Bontemps a été édifié avant le XII ème siècle, avec la Tour Gloriette il était intégré dans la ligne de fortification d'Arbois qui suivait le cours de la Cuisance. Il fut détruit avec la ville par les troupes de Louis XI en 1479, les ruines furent vendues à Pierre Bontemps chanoine de Notre-Dame qui l'habitat et le restaura. A la révolution il fut vendu comme bien national en plusieurs lots. En 1847, le tribunal d'Arbois le mis en vente, il fut acheté par l'architecte André Perrard qui le transforma. Aprés plusieurs propriétaires, le château fut classé monument historique en 1989 et acheté par des amoureux de vielles pierres pour le restaurer. La tour renferme un escalier tournant construit au XVIème. Comme l'église Saint-Just il est construit en pierres ocres. Source : Châteaux et demeures du Jura

Eglise Saint François d'Assise à Le Bélieu (25)

Eglise Saint François d'Assise à Le Bélieu (25) (!)

5 photos

LM'église construite au début du XVII ème est en partie incendièe lors de l'invasion des Suédois en 1639, elle est remise en état et le clocher reconstruit à la fin du XVII ème. Elle sera restaurée et agrandie au XIX ème. Vues extérieures Vues intérieures