Chapelle de l'Assomption de Notre-Dame à Saizenay (39)

Chapelle de l'Assomption de Notre-Dame à Saizenay (39) (!)

8 photos

A l'époque templière, la chapelle était placée sous le vocable de l'Assomption de Notre-Dame. La chapelle actuelle, dernier vestige de la commanderie, a été rebâtie à la fin du XIVème siècle.

Blason de Saint-Thiébaud (39)

Blason de Saint-Thiébaud (39) (!)

1 photo

Blasonnement : Tiercé en pairle renversé : au 1er d'azur semé de billettes d'or et au lion du même, au 2ème d'argent à la grappe de raisin pamprée de sinople, au 3ème de gueules à l'ermite d'argent vêtu d'or.

Lac de Narlay (39)

Lac de Narlay (39) (!)

40 photos

Situé dans la zone des plateaux, au sud de Champagnole, à 748 mètres d'altitude, le lac de Narlay est l'un des plans d'eau de la région des lacs, caractéristique du relief calcaire jurassien. On trouve à proximité le lac d'Ilay, les lacs du Maclu et le lac du Vernois. Sa surface est de 41 hectares avec une longueur maxima de 950 mètres pour une largeur de 625 mètres. Bordé de prairies et de forêts, il présente une forme d'entonnoir avec des bords assez abrupts puisque sa profondeur maxima est de 40 mètres, la plus importante de tous les lacs jurassiens. Il est alimenté par de petites sources locales avec un petit bassin versant de 5,5 km² et son déversoir souterrain rejoint le lac de Chalain Le lac de Narlay est un lac fragile mais son état sanitaire s'améliore peu à peu et une convention de régulation des polluants agricoles a été mise en place depuis quelques années. Activités Propriété de la commune du Frasnois depuis 1983, le lac de Narlay ne jouit pas encore d'une exploitation touristique notable. Néanmoins la baignade est autorisée dans les eaux du lac : elle est non surveillée et les plages restent à aménager. l'endroit est fréquenté par les pêcheurs et les vacanciers, amateurs de camping ou résidents secondaires. Notons aussi la présence de plongeurs attirés par la profondeur importante du lac dont les eaux sont cependant froides. Le lac de Narlay participe ainsi à l'attrait du département du Jura qui mise à juste titre sur ses sites naturels et sur le tourisme vert et actif dans un milieu vivifiant et protégé. La légende du lac de Narlay : Une fée l'aurait créé en représailles auprès des habitants de ce village. Par une nuit froide et neigeuse les villageois, à l'exception d'une fermière habitant à l'écart du village, avaient refusé l'accueil à cette fée de passage au Franois. Celle-ci après son départ le lendemain matin, a déchaîné les eaux de la petite source qui serpentait au fond du vallon. Elle a englouti le village et ses habitants, sauf la maison de la fermière qui fut ainsi remerciée de son hospitalité.