Tavaux, étiré le long d'une ancienne voie romaine (RN 73, devenue depuis peu RD 673) reliant la Franche Comté et la Bourgogne, situé au carrefour de trois voies de la Séquanie ( chemin des Romains, chaussée d'Argant, grand Chemin) est le type même de village rue. Il honore déjà sous l'antiquité son label de noeud routier. Qui peut le mieux en attester si ced'est l'église dédiée à Saint Gervais et Saint Protais martyrisés à Milan au quatrième siècle, érigée au centre du village au 17ème siècle, puis reconstruite de pied en cap dès 1841 après avoir été traumatisée par incendies et désordres climatiques. l'implantation de cette bourgade dans la plaine du Finage caractérisée par sa fertilité et son attirance pour les cultures céréalières ne pouvait que générer agriculture et élevage en son sein. l'Hôtel de ville lui même, acquis en 1959, ancien séchoir à grains et ancien entrepôt à fourrages, porte le sceau de cette vocation agricole. Et si vous empruntez la RD 673, le défilé d'anciennes portes de granges voûtées restaurées , la présence de fermes rénovées à l'arrière des cours, accrochent votre regard pour témoigner de ce passé agricole. Dès 1930, Tavaux écrit une nouvelle page de son histoire en entrant dans le concret de la civilisation et révolution industrielles avec l'arrivée de la grande entreprise d'origine belge Solvay. Il s'agit du plus grand site du groupe Solvay, couvrant près de 300 hectares et employant 1 400 personnes. Le groupe crée de toutes pièces un quartier neuf communément appelé 'La Cité'. Lors d'une aventure extraordinaire, Tavaux devient acteur et spectateur d'un gigantesque chantier à travers champs. Au nord ouest de la commune, des terrains plus ou moins inondables à faible rentabilité deviennent la proie de multiples engins pour céder leurs places à l'implantation du complexe chimique et d'un nouveau regroupement humain exigeant infrastructures et habitations. l'aéroport de Dole - Tavaux est le principal aéroport du département. Source : ville-tavaux.fr

Tavaux062

Tavaux062

0 commentaire

103 views

0 commentaire