Le nom de Dessia commence tard à figurer dans les chartes. Le premier titre qui le mentionne, est un acte du mois d'août 1248, par lequel Jean de Chalon, comte de Bourgogne et sire de Salins, remit, à titre de fief-lige, jurable et rendable à volonté, à Raoul de Courtenay et à ses successeurs, le château de Dramelay, ses droits sur Dramelay-la-Ville, Sessonne (Soussonne), Genoz et les hommes de Dessie. Seigneurie : Dessia et les Granges dépendaient en toute justice de la seigneurie de Dramelay. Les droits que le seigneur y percevait seront indiqués d'une manière générale à l'article Dramelay. En 1662, M. le comte de Laubespin possédait deux très belles fermes, l'une à Dessia et l'autre aux Granges. Le 1er janvier 2017, Dessia fusionne avec Lains et Montagna-le-Templier pour former la commune nouvelle de Montlainsia. Source : Dictionnaire géographique, Historique et statistique des communes de la Franche-Comté de A. ROUSSET

Dessia

Dessia

0 commentaire

132 views

0 commentaire