Besançon : Fontaine du Doubs (25)

Besançon : Fontaine du Doubs (25)

4 photos

La fontaine se veut une allégorie du Doubs, rivière passant à Besançon. Son édification fut confiée à l'entrepreneur Joseph Nodier (grand-père de Charles Nodier). Elle fut sculptée de 1747 à 1751 par Jacques Perrette d'après les plans de l'architecte municipal Charles François Longin et une maquette du sculpteur François Devosge. Le Doubs est représenté de manière allégorique sous les traits de Neptune, dieu-fleuve à la longue barbe. À la suite de nombreuses dégradations, la sculpture de Neptune a été déposée pour rejoindre les collections du musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon, c'est une copie qui a pris sa place. La fontaine fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 16 août 1921. Source : Wikipédia

Besançon : Fontaine Saint-Quentin (25)

Besançon : Fontaine Saint-Quentin (25)

4 photos

Faisant partie des quatre premières fontaines du XVIème siècle, celle de Saint-Quentin fut établie au 128/130 de la Grande rue (hôtel du comte de la tour St Quentin) en 1579. Elle est alors ornée par Claude Lullier d'une nymphe en marbre rouge de Sampans dont l'eau jaillissait des seins. Du fait de la couleur de la statue, les Bisontins parlaient de la fontaine de la Femme rousse. Il est rapporté que la nymphe subissait les outrages des libertins. Lors du déplacement de la fontaine en 1698, la nymphe fut remisée et l'on perdit sa trace. L'actuelle fontaine fut érigée sur les plans de Philippe Boisson, et décorée en 1997 d'une œuvre contemporaine de Jens Boettcher intitulée la Source.Il s'agit d'un buste de femme enceinte dépourvue de visage et de bras. La fontaine fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 21 octobre 1937. Source : Wikipédia

Besançon : Fontaine Place Cornet (25)

Besançon : Fontaine Place Cornet (25)

4 photos

C'est une fontaine d'angle réalisée par le sculpteur Pasche en 1900 d'après les dessins de l'architecte Saint-Ginest. Cette fontaine monumentale a remplacé une fontaine créée en 1740 et détruite sous la révolution. L'inscription gravée sous le fronton UTINAM est la devise de Besançon qui signifie PLÛT A DIEU.

Besançon : Fontaine des Clarisses (25)

Besançon : Fontaine des Clarisses (25)

3 photos

Elle fut réalisée en 1698 en pierre calcaire de deux teintes, après autorisation accordée aux sœurs par la Municipalité malgré de fortes tensions entre les deux groupes. Au centre, il y a une niche carrée comportant un masque de lion égyptien d'où l'eau jaillit dans le bassin. Il est supporté par des consoles et des touffes de roseaux, que surmonte une corne d'abondance. La fontaine comporte deux bas-reliefs qui l'encadrent : à gauche une représentation du trident de Neptune et du palmier de patience, et à droite ce même palmier ainsi qu'un sceptre religieux orné d’une croix Le tout est terminé par un entablement simple d'ordre dorique. La fontaine a été déplacée et reconstruite telle-quelle par Charles-François Longin en 1755. Elle est encore intacte, ce qui en fait l'une des structures françaises de ce type les mieux conservées pour cette époque. Elle fait d'ailleurs l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 22 juillet 1935. Elle est située 4 rue Mégevand. Source : Wikipédia

Besançon : Fontaine des Carmes (25)

Besançon : Fontaine des Carmes (25)

4 photos

La fontaine des Carmes est la plus ancienne des fontaines primitives de Besançon. Il s'agit d'une niche comprenant une statue qui représente Neptune chevauchant un dauphin et armé de son trident. Claude Lullier aurait donné à son Neptune le visage de Ferdinand Alvare de Tolède qui fut gouverneur des Pays-Bas et et ami des Granvelle de Besançon. Durant la guerre de 80 ans (1568-1648), les Hollandais donnèrent le nom de « duc d'Albe » aux pieux servant à amarrer les bateaux, mais les anglais utilisent le mot dolphin (dauphin)... De nos jours le trident a disparu, et son bras droit a été entièrement refait après avoir été vandalisé à plusieurs reprises. Source : Wikipédia

Eglise Saint-Laurent à Bermont (90)

Eglise Saint-Laurent à Bermont (90)

20 photos

L'église date du XIIème siècle, elle dépendait du prieuré de Lanthenans dans le Doubs. Les vitraux n'ont été installés qu'en 1931.

Le Ballon d'Alsace (90)

Le Ballon d'Alsace (90)

10 photos

Le Ballon d'Alsace culmine à 1 247 mètres d'altitude dans le massif des Vosges. Son sommet se trouve à la limite entre les départements du Territoire de Belfort et du Haut-Rhin. Il offre un large panorama sur la Forêt-Noire à l'est, le Jura, la trouée de Belfort et, par temps clair sur la chaîne des Alpes bernoises et le Mont Blanc au sud, et les crêtes des Vosges au nord. Il chevauche quatre communes, quatre départements : Lepuix (Territoire de Belfort), Plancher-les-Mines (Haute-Saône), Saint-Maurice-sur-Moselle (Vosges), Sewen (Haut-Rhin).