Chapelle de Le Prélot (70)

Chapelle de Le Prélot (70)

5 photos

La chapelle du Prélot fut édifiée sous la protection de Saint-Roch au XVIIIème siècle. Elle a subi depuis plusieurs restaurations et changements de cloches. Elle abritait deux statues de la Vierge en bois polychrome : la Vierge au manteau du XVIème et la Vierge en prière du XVIIème siècle. D'origines inconnues, elles veillaient sur les habitants. Elles sont à présent dans l'église de Champlitte. En 2005, les tuiles du clocher sont remplacées et vernissées, le coq retrouve sa place, puis le toit et l'intérieur ont été restaurés.

 Besançon : Le Kursaal (25)

Besançon : Le Kursaal (25)

11 photos

En 1892, Madame veuve Péllegrin fait le vœu de construire une salle de spectacles pour les curistes ainsi que pour les militaires en garnison dans la ville. Le futur bâtiment envisagé sera équipé d'une salle pour accueillir un cirque (le futur "Grand Kursaal") et d’une grande brasserie (le corps de bâtiment hébergeant aujourd’hui la salle Proudhon). Les plans sont des architectes Louis Garin et Claude Porte, le peintre Brdey réalise le décor de la grande salle. L'édifice est officiellement ouvert fin 1893, mais la propriétaire, Madame Péllegrin, n'arrive plus à rembourser les emprunts contractés pour la construction du bâtiment. Le Kursaal et ses bâtiments annexes sont saisis. Le 14 mars 1895, après délibération du Conseil Municipal de Besançon, la ville décide d'acheter le bâtiment. Le Kursaal de Besançon devient alors la salle de fête principale de la ville. Il est réquisitionné par l’armée en 1940. Par la suite la salle vieillit, le parquet est hors usage, les balcons ne supportent plus la charge. Pour des raisons de vétusté, la Municipalité ferme l’établissement en 1970. À la demande du Maire Robert Schwint, la ville procède en 1979 à une rénovation complète du bâtiment et à la création en sous-sol d’une salle de conférence, qui deviendra le futur Petit Kursaal. En septembre 1982, le Kursaal est inauguré. Aujourd'hui, le Kursaal de Besançon accueille des bals, des congrès, des conseils d’administration, diverses expositions, des séances de cinéma, des représentations théâtrales, des concerts, des spectacles de variété, quelques meetings politiques.

 Eglise Saint-Maurice à Gray-la-Ville (70)

Eglise Saint-Maurice à Gray-la-Ville (70)

28 photos

La première église date du moyen-âge, elle a été reconstruite au XVIIIème siècle et restaurée sous le second Empire. Le 19 juin 2019 la flèche du clocher a été arrachée par un violent orage. Elle abrite l'un des plus beaux retables de Haute-Saône, réalisé à la fin du XVIIème siècle par Jean Ligier.

Besançon : Chapelle du Centre Diocésain

Besançon : Chapelle du Centre Diocésain

25 photos

La chapelle construite entre 1670 et 1680 a été restaurée en en 1894. De la rue on ne peut voir que la façade encastrée dans les immeubles. Elle ne pssède ni chair à prêcher, ni clocher. Les vitraux illustrent les étapes de la formation des prêtres. Ils furent restaurés par l’atelier Parot, maître verrier. Le centre diocésain fut d’abord et longtemps un séminaire, fonction perdue définitivement en 1968. En 2005 que ce qu’on appelait encore le grand séminaire, devint le centre diocésain Pierre 1er de Grammont.

 Eglise Saint-Christophe à Champlitte-la-Ville (70)

Eglise Saint-Christophe à Champlitte-la-Ville (70)

31 photos

L'origine de l'église remonte au XIème siècle. Il subsiste de cette époque les arcades de la nef romane. Elle est flanquée d'un prieuré bénédictin du XIIème siècle. L'édifice est agrandi d'un transept et d'un clocher-porche au XIVème siècle. Elle a été rénovée récemment par une association de bénévoles.

Champlitte : Ancien couvent des Augustins (70)

Champlitte : Ancien couvent des Augustins (70)

17 photos

e couvent des Augustins est en réalite un ancien manoir médiéval, qui fut transformé en cloître et en église à la suite d'un voeu, après le retour de captivité de Jean Sans Peur. Le couvent fut fondé en 1398, l’église construite peu après 1412, puis trois galeries du cloître furent édifiées. La chapelle de la confrérie Saint-Sébastien est construite en 1598. Au XVIIème siècle, le couvent fut remanié et l'enclos agrandi. Les religieux furent expulsés pendant la Révolution; la moitié du cloître, l'église et le clocher furent abattus, Déclarés biens nationaux, les bâtiments sont réutilisés en logements. Aujourd'hui, les seuls vestiges du couvent sont donc le couvent lui-même et une partie de son cloître.

Arbois : Musée d'Art Sarret de Grozon (39)

Arbois : Musée d'Art Sarret de Grozon (39)

18 photos

Le musée porte le nom de la famille qui légua à la Ville d’Arbois, en 1902, son hôtel particulier ainsi que son mobilier et ses collections d’objets (porcelaine et argenterie exceptionnelles) et d’œuvres d’art (tableaux du XVIIème au XIXème siècle, dont les peintres comtois Courbet et Pointelin). Ces œuvres reflètent les goûts éclairés de plusieurs générations d’une famille appartenant à l’aristocratie provinciale, dont les appartements ont conservé leurs décors intérieurs. Emmanuel Templeux, conservateur du musée d’Arbois, se chargea de réceptionner le legs en 1933. Les collections de l’ancien musée municipal, jusqu’alors situé à l’Hôtel de Ville, rejoignirent la Maison d’art. Les portraits d’Arboisiens dessinés au pastel par Louis Pasteur adolescent y sont également exposés.

Arbois : Musée de la vigne et du Vin (39)

Arbois : Musée de la vigne et du Vin (39)

29 photos

Depuis 1993, le Musée du Vin et de la Vigne est Installé au cœur de la ville d’Arbois, capitale des vins du Jura, au château Pécauld des XIIIème et XVIIIème siècles, entièrement restauré,   À l’extérieur du château, les vignes replantées illustrent au fil des saisons les travaux du vigneron ainsi que les différents cépages du vignoble jurassien.   Après cette découverte des étapes de la viticulture comtoise et des cépages de la région, la visite se poursuit à l’intérieur dans les caves et les salles du musée où sont présentées les différentes méthodes de vinification ainsi que l’histoire et les traditions du monde vigneron.  

Eglise de la Décollation de Saint-Jean-Baptiste à Leffond (Champlitte 70)

Eglise de la Décollation de Saint-Jean-Baptiste à Leffond (Champlitte 70)

23 photos

L'église a été reconstruite en 1772 selon les plans de l'architecte dolois Anatole Amoudru.

Belvédère dOrnans (25)

Belvédère dOrnans (25)

16 photos

Vues depuis le Château et la Vierge dominant Ornans - Photos : Jo Regan

Besançon ; Expo François Boucher au Musée des Beaux-Arts

Besançon ; Expo François Boucher au Musée des Beaux-Arts

20 photos

François Boucher (1703-1770) fut l’une des figures les plus illustres de l’histoire de la peinture au XVIIIème siècle. Il a été l’un des artistes qui œuvra avec le plus de talent au renouvellement des arts décoratifs. Il a peint de nombreux sujets inspirés par la Chine qui se diffusent presque aussitôt dans les décors parisiens autant que dans les recueils d’estampes et au travers des arts décoratifs, la porcelaine, le mobilier et la tapisserie. Il a réalisé des cartons pour des tapisseries qui, exceptionnellement, sont réunies au Musée des Beaux-Arts de Besançon. (certaines de ses les peintures sont aussi expoées). Photos : Jo Regan

Besançon : Faubourg Rivotte (25)

Besançon : Faubourg Rivotte (25)

37 photos

Photos : Bernard Girard & Jo Regan